Parlons bouquin : Du coté de chez Swann

Résultat de recherche d'images pour "du côté de chez swann"Titre : Du côté de chez Swann

Série : A la recherche du temps perdu

Auteur : Marcel Proust

Genre : Classique

Nombre de page : 550

Ça y est je l’ai fait. Je peux dire « J’ai lu Proust » et, j’avoue, j’en retire une puérile satisfaction.

Ces derniers temps j’ai e beaucoup de temps pour lire je me suis donc dit que le moment était venu de se plonger dans  Du côté de chez Swann  le premier tome d’ A la recherche du temps perdu . J’avais adoré les quelques passages que j’avais pu lire jusque là mais j’avoue que je m’approchais avec prudence de ce monstre qu’on disait si soporifique. Et là : coup de foudre littéraire !

Lire la suite

Parlons bouquin : Les neuf princes d’Ambre de Roger Zelazny

Image associéeTitre : Les neuf princes d’Ambre

Auteur : Roger Zelazny

Série : Les princes d’Ambre

Nombre de tomes : 10

Genre : Fantasy

Nombre de pages : 181

Éditeur : Folio SF

Grâce à Roger Zelazny je suis retournée à mes première amours : fantasy, royaume imaginaire, contrées dangereuses, et autres éléments magiques… Malheureusement les retrouvailles n’ont pas été aussi chaleureuses que prévu…

Pour ce qui est de l’histoire, notre héro se réveille dans un hôpital psychiatrique sans savoir qui il est ni où il se trouve. Il va rapidement retrouver les traces de son passé et découvrir qu’il est un des princes d’Ambre, le seul monde réel dont les autres ne sont que des reflets. Il va alors tout faire pour récupérer le trône mais devra faire face à la concurrence de ces neuf frères.

Lire la suite

Parlons bouquin : Tous nos jours parfaits

Résultat de recherche d'images pour "tous nos jours parfaits"Titre : Tous nos jours parfaits

Auteur : Jennifer Niven

Éditeur : Gallimard Jeunesse

Genre : Young Adult

Nombre de pages : 371

Finch et Violet se rencontrent en haut du cloché de leur lycée duquel ils envisagent tous les deux de sauter. Après avoir convaincu Violet de descendre, Finch va l’aider à reprendre sa vie là ou elle l’avait laissée lorsque, neuf mois plus tôt, sa sœur s’est tué dans un accident.

Si vous me suivez sur le blog depuis un moment vous savez peut être que le Young Adult n’est pas vraiment ma tasse de thé(oui, j’utilise cette expression). Le livre poireautait dans sur ma table de nuit depuis un moment, je me demandais ce que j’allais en faire quand tout à cas, bim,  j’ai eu envie de le lire. Alors je l’ai lu. Et ce ne fut finalement pas si terrible !

Il a d’abord fallut que je fasse taire la petite voix diabolique dans ma tête qui disait « Aaaaaaah mais qu’est-ce que c’est mal écrit !! De toute façon la YA c’est toujours pareil… » à l’aide de la petite voix douce et ouverte d’esprit « Arrête avec tes a priori, prend ce livre comme il est, tu verras bien après… ».

Lire la suite

Parlons bouquin : Onysos le furieux de Laurent Gaudé

Résultat d’images pour onysos le furieuxTitre : Onysos le furieux suivi de Le tigre bleu de l’Euphrate

Auteur : Laurent Gaudé

Genre : Théâtre

Éditeur : Babel

Nationalité : Française

Nombre de page : 139

En mars j’avais décidé de lire principalement des pièces théâtre car bien que j’en ai fait pendant plus de 10 ans, ma culture en la matière laisse un peu à désirer. Je voulais couvrir une assez large période  c’est donc tout naturellement que, pour l’époque contemporaine, je me suis tournée vers un de mes auteurs préférés : Laurent Gaudé. Avec ce livre, qu’il a écrit à l’âge de 24 ans en quelques jours, il m’a une fois de plus éblouie et il fait définitivement partie des personnes dont j’admire le plus le travail.

Lire la suite

Parlons bouquin : Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan

Résultat de recherche d'images pour "rien ne s'oppose à la nuit"Titre : Rien ne s’oppose à la nuit

Auteur : Delphine de Vigan

Éditeur : JC Lattès

Genre : Contemporain, Biographie

Nationalité : Française

Nombre de page : 437

Delphine de Vigan raconte sa mère, Lucile, dans ce livre. De son enfance à sa mort, les années qu’elle a passé avec elle mais aussi celles d’avant sa naissance sur lesquelles elle a cherché à en savoir le plus possible grâce à ses proches, ses écrits, ses films de vacances… Il y a une sorte de mystère autour de ce livre, il a été énormément lu notamment sur la blogo, pourtant les gens préfèrent rester vague sur son sujet et je ne savais, au début de ma lecture, rien de plus que ce que je viens de vous dire. Je ne briserai pas cette tacite zone d’ombre, je me contenterai seulement de dire que la vie de Lucile a des hauts et des bas mais que ces bas sont plus sombres et désespérés que ceux d’une personnes « lambda »…

Lire la suite

Parlons bouquin : Le ventre de Paris de Zola


Résultat de recherche d'images pour "le ventre de paris"Titre :
Le ventre de Paris

Auteur : Emile Zola

Genre : Classique

Année de parution : 1873

L’année dernière, après avoir terminer « Au Bonheur des Dames » je m’étais sentie plutôt nostalgique et même carrément déprimée parce que (pour une raison qui moi-même m’échappe) j’étais intimement persuadée qu’aucun roman de Zola ne pourrait autant me plaire. En effet je l’avais adoré et s’en est suivie une sorte de panne de lecture au cours de laquelle toutes mes lectures m’ont parue fades (Gatsby en a pâti d’ailleurs).

J’avais tort. Avec « Le ventre de Paris » j’ai été à nouveau happée dans le Paris du XIXème, j’ai déambulé dans ses halles, senti ses odeurs… Et plus jamais je ne remettrai en doute la capacité de Zola à me surprendre ! Mais avant de vous en dire plus, je vous plante rapidement le décor…

Lire la suite

Parlons bouquin : Réparer les vivants

Résultat d’images pour réparer les vivantsTitre : Réparer les vivants

Auteur : Maylis de Kerangal

Genre : Contemporain

Nationalité : Française

Nombre de page : 300

Année de sortie : 2014

       Réparer les vivants est l’histoire d’une greffe. Une journée de 24 heures : de l’accident de voiture qui cause la mort de Simon , 19 ans, à la transplantation de ces organes. 24 heures synonymes d’une terrible douleur pour certains et d’un indicible espoir pour d’autres.

       C’est un roman qui a été acclamé par la critique et n’a reçu pas moins de 10 prix littéraires. Autant dire qu’avec un tel succès et un sujet aussi poignant je m’attendais à sortir les mouchoirs…. Ce qui n’a malheureusement pas été le cas. En réalité je l’ai abandonné (ce qui m’arrive très rarement) après avoir péniblement lu les 200 premières pages.

Lire la suite