Bilan de mars 2017

Hello tout le monde,

J’espère que vous avez passé un beau mois de mars. Pour ma part je suis encore dans ma période où je trouve (presque) tout magnifique, je ne saurais dire si c’est parce que je choisis mieux mes lectures ou si c’est dû à mon humeur. En tout cas j’ai pu faire de superbes découvertes ce mois-ci ! J’ai donc vu 8 films et 2 séries et j’ai lu 6 pièces de théâtre, 2 romans, 1 essai, 1 manga et une BD 🙂 !

Le 1er avril je suis partie pour deux mois comme jeune fille au pair en Italie donc je ne sais pas trop si j’aurai le temps de blogguer prochainement mais j’essaierai 🙂

 

Bilan lecture :

3 coups de cœur :

Lire la suite

Publicités

The Librarians ou la série qui est venue à bout de mon esprit critique

AfficheTitre original: The Librarians

Titre VF : Flynn Carson et les nouveaux aventuriers (ouais, c’est pas top…)

Réalisateur : John Rogers

Genre : Fantastique, Comédie, Aventure

Statut : En cours

Nombre de saisons : 3

Nombre d’épisode : 30

Nationalité : Américaine

De quoi ça parle ?

Eve Baird est colonel dans les forces antiterroristes de l’OTAN quand elle reçoit une mystérieuse lettre l’informant qu’elle a été choisie par la Bibliothèque pour devenir Gardien. Elle découvre alors qu’une immense bibliothèque se cache sous les rues de la ville et y rencontre Flynn Carson, le Bibliothécaire. Le job de Bibliothécaire est de veiller à ce que la magie et les artefacts ne tombent pas entre de mauvaises mains, ce n’est pas une mission des plus tranquilles, le Gardien est donc là pour le protéger. Eve et Flynn s’embarquent alors pour des aventures qui les opposeront notamment à la Confrérie du serpent qui cherche à révéler la magie aux yeux du monde. Ils seront bientôt rejoins par des apprentis bibliothécaires : Jacob Stone génie au QI de 190 et aux airs de cow-boy, Cassandra Cillian mathématicienne surdouée et Ezekiel Jones voleur d’exception à l’égo surdimensionnée.

Photo Christian Kane, John Kim, John Larroquette, Lindy Booth, Rebecca Romijn

Lire la suite

3 films danois à découvrir

Bonjour tout le monde !

Je vous retrouve avec le premier article d’un rendez-vous que j’aimerais développer ici dans les prochains mois. Faire des articles autour d’un thème c’est vraiment ce qui m’attirait en créant le blog  mais j’avais laissé l’idée de côté faute de temps. Il y a un an je vous avez parlé de ma volonté de faire un  tour du monde du cinéma pour découvrir plus de réalisateurs qui ne soient pas américains, français ou britanniques mais je ne vous avez pas vraiment donné de nouvelles depuis.

J’adore découvrir d’autres pays à travers leur littérature ou leur cinéma c’est pourquoi ce premier rendez-vous sera consacré au cinéma danois et à 3 films qui valent le détour.

Pourquoi le cinéma danois ? 

Résultat d’images pour danemarkDéjà pour une raison toute simple : j’ai vu récemment un film danois qui m’a beaucoup plu et dont je souhaitais vous parler avant qu’il ne soit plus au cinéma. Mais aussi parce que, dès que j’exclue les réalisateurs des nationalités citées précédemment, il y a peu de pays dont j’ai un assez grand bagage cinématographique pour sélectionner des films qui me plaisent vraiment. Au delà de ça, j’aime beaucoup le cinéma danois pour la finesse de ses interprétations et la qualité de ses réalisations qui sont souvent efficaces tout en étant joliment sobres. Parmi les films que j’ai vus je remarque un soucis des personnages, une étude des comportements et des ressentis humains qui est souvent au centre du propos et que j’apprécie particulièrement.

En tant que réalisateur danois on pense évidement à  Nicolas Winding Refn et Lars Von Tier. J’adore le premier, je connais peu le second mais aucun des deux ne sont présents ici. C’est simplement parce qu’ils ont une notoriété internationale et je n’ai vu que leurs productions américaines : je tenais à vous présenter des films plus « locaux ». Par contre je n’ai pas pu m’empêcher de mettre deux films avec Mads Mikkelsen qui a été ma porte d’entrée vers ce cinéma venu du Nord !

Lire la suite

Parlons bouquin : Tous nos jours parfaits

Résultat de recherche d'images pour "tous nos jours parfaits"Titre : Tous nos jours parfaits

Auteur : Jennifer Niven

Éditeur : Gallimard Jeunesse

Genre : Young Adult

Nombre de pages : 371

Finch et Violet se rencontrent en haut du cloché de leur lycée duquel ils envisagent tous les deux de sauter. Après avoir convaincu Violet de descendre, Finch va l’aider à reprendre sa vie là ou elle l’avait laissée lorsque, neuf mois plus tôt, sa sœur s’est tué dans un accident.

Si vous me suivez sur le blog depuis un moment vous savez peut être que le Young Adult n’est pas vraiment ma tasse de thé(oui, j’utilise cette expression). Le livre poireautait dans sur ma table de nuit depuis un moment, je me demandais ce que j’allais en faire quand tout à cas, bim,  j’ai eu envie de le lire. Alors je l’ai lu. Et ce ne fut finalement pas si terrible !

Il a d’abord fallut que je fasse taire la petite voix diabolique dans ma tête qui disait « Aaaaaaah mais qu’est-ce que c’est mal écrit !! De toute façon la YA c’est toujours pareil… » à l’aide de la petite voix douce et ouverte d’esprit « Arrête avec tes a priori, prend ce livre comme il est, tu verras bien après… ».

Lire la suite

Parlons bouquin : Onysos le furieux de Laurent Gaudé

Résultat d’images pour onysos le furieuxTitre : Onysos le furieux suivi de Le tigre bleu de l’Euphrate

Auteur : Laurent Gaudé

Genre : Théâtre

Éditeur : Babel

Nationalité : Française

Nombre de page : 139

En mars j’avais décidé de lire principalement des pièces théâtre car bien que j’en ai fait pendant plus de 10 ans, ma culture en la matière laisse un peu à désirer. Je voulais couvrir une assez large période  c’est donc tout naturellement que, pour l’époque contemporaine, je me suis tournée vers un de mes auteurs préférés : Laurent Gaudé. Avec ce livre, qu’il a écrit à l’âge de 24 ans en quelques jours, il m’a une fois de plus éblouie et il fait définitivement partie des personnes dont j’admire le plus le travail.

Lire la suite

Parlons ciné : Chez nous

341939Titre : Chez nous

Réalisateur :Lucas Belvaux

Genre : Drame

Nationalité : Française

Pauline est infirmière à domicile dans une petite ville ouvrière du nord de la France. Grâce à son métier elle est à l’écoute des habitants et va se voir proposer par un ami de se présenter aux élections municipales sur la liste du Rassemblement National Populaire. D’abord rebutée par la ligne du partie, elle finit par se laisser tenter en espérant pouvoir enfin faire changer les choses.

Si un ami ne m’avait pas amenée voir ce film je n’en aurais peut être jamais entendu parler : les remous médiatiques qu’il a entrainé n’étant pas arrivés à mes oreilles. Le Front national s’est offusqué de cette propagande visant à les « descendre » juste avant l’élection présidentielle. En effet si le film sort si proche du vote ce n’est sûrement pas un hasard et les noms d’Agnès Dorgelle et d’Hénard dissimulent à peine ceux de Marine Le Pen et d’Hénin-Beaumont. C’est bien en colère que je suis sortie de la salle, mais peut être pas pour les raisons espérées par le réalisateur…

Mais à quel moment on se dit que pour dénoncer un parti qui joue sur les stéréotypes c’est une bonne idée de faire un film bourré de stéréotypes ?? Ça aurait pu être un procédé de dénonciation s’il avait été savamment utilisé mais là non, clairement non.

Chez Nous : Photo Guillaume GouixC’est simple, pour représenter les électeurs du Front National on a voulu représenter la France profonde, la France ouvrière oubliée de tous et surtout des « élites qui nous manipulent ». Soit, c’est limité, mais pourquoi pas. Le problème est plus dans le portrait qui en est fait. Qu’est-ce qu’elle fait de ses journée la France profonde ? Elle chante les chansons de Patrick Sébastien, elle va sur des sites conspirationnistes où on lui explique que le gouvernement nous cache des choses, et quand elle allume la télé ou la radio – surprise ! – elle tombe systématique sur Eric Zemmour. Et bien-sûr, puisqu’on parle d’un parti d’extrême droite, on va mettre une bande de skinheads psychopathes pour se mettre dans l’ambiance. Les clichés s’enchainent avec tellement de conviction que j’ai d’abord cru que c’était une blague.

Lire la suite

Challenge : Destockage de PAL en duo

Cette année je participe pour la première fois au Challenge « Destockage de PAL en duo » organisé sur Livraddict par Zina et Licorne, en binôme avec Stefiebo du blog Lectrice in the train. Ça me parait très faisable comme challenge, je crois en nous !

Voici les règles :

► Les inscriptions

♦ Elles se font en duo, les organisatrices donneront un nom à chaque binôme
♦ Elles se terminent le 15 du mois de lancement
♦ Elles sont validées par les organisatrices après présentation des livres choisis… s’ils correspondent bien aux thèmes. Merci d’attendre la validation de l’une d’entre nous

Lire la suite