Parlons bouquin : L’Edit d’Alambrisa


Afficher l'image d'origineTitre
: L’Edit d’Alambrisa

Auteur : Alix d’Angalie

Genre : Fantasy

Editeur : Monde Premier

Nombre de pages : 756

 » À l’issue d’une ère de guerres sanglantes, les Hommes sont parvenus à développer une civilisation aussi pacifique que prolifique.

Tellur est un monde en Paix, un rêve devenu réalité au prix de sacrifices incommensurables… et grâce à l’Édit d’Alambrisa.

Plus de trois-mille six-cent ans après la rédaction de l’Édit d’Alambrisa, Sicara Narki accède au prestigieux statut d’Apprentie et intègre le lieu de formation des Mages les plus puissants de Tellur, sous l’égide du plus mystérieux des professeurs.

Mais elle est loin de mener au Conservatoire la vie studieuse et sereine à laquelle elle a toujours aspiré. Une série de drames sans précédent vient perturber la Paix d’Alambrisa et très vite, l’Apprentissage de Sicara prend une tournure inattendue et dangereuse qui changera du tout au tout le cours de son existence…

… et peut-être même la civilisation de l’Édit tout entière. »

Il y a quelques temps les Editions du Monde Premier ont lancé un appel à lecteur pour faire connaitre ce livre de leur collection. Je suis une grande adepte de fantasy et, attirée par le résumé, les premières lignes et (il faut bien l’admettre) le bon goût de gratuit, j’ai tout de suite répondu à l’invitation. Je me félicite de ne pas avoir regardé le nombre de pages avant parce qu’il m’aurait sûrement fait fuir et j’aurais raté quelque chose !

En général je préfère ne pas publier le résumé de l’éditeur mais je trouve celui-ci parfait car, mine de rien, il n’en révèle que très peu sur l’histoire. Et pourtant je peux vous assurer q’il s’en passe des choses dans ce petit pavé ! C’est rare de trouver des tomes uniques en fantasy et j’avais peur que l’histoire aille un peu vite mais au contraire, l’auteur prend le temps de poser son décor et ses personnages ainsi que leur évolution sans jamais qu’on ne s’ennuie. C’est simple, j’ai adoré ce livre et je ne sais par où commencer pour vous inciter à le lire !

Tout d’abord, j’ai énormément aimé le soin qui avait été apporté à l’univers. Quand on crée un monde de fantasy il faut évidement créer un nouveau territoire, de nouveaux peuples, un nouveau système politique mais rare sont les auteurs qui, comme Alix d’Angalie, cherchent à dépeindre une nouvelle société dans le moindre détail en lui attribuant des coutumes et des mœurs qui lui sont propres.

J’ai également aimé les personnages qui bien que nombreux ont tous leur importance et leurs particularités. Je trouve que les héroïnes hors du commun peuvent vite devenir agaçantes mais ce n’est pas le cas de Sicara que j’ai pris plaisir à suivre jusqu’aux dernières pages. L’écriture qui est également très agréable, fluide et travaillée et nous plonge avec brio au cœur des dédales de la cité d’Alambrisa.

Je crois que vous aurez compris que ce fut une très belle lecture qui a frôlé le coup de cœur et la seule toute petite remarque que je pourrais faire c’est qu’une petite carte de l’univers n’aurait pas été de trop 🙂 ! Les autres livres de l’auteur ont vite rejoint ma wish list et je ne cesserai de la recommander aux amateurs de fantasy !

9/10

Publicités

11 réflexions sur “Parlons bouquin : L’Edit d’Alambrisa

  1. J’ai également répondu à l’appel à lecteurs mais je n’ai pas encore pris le temps de lire le livre, ce sera sûrement fait en juillet d’autant qu’avec un tel avis, je suis impatiente d’en découvrir l’histoire.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s