This is not a love song 2016

Hello tout le monde,

Afficher l'image d'origineJe vous retrouve avec un article qui me tiens particulièrement à coeur et qu’il me tardait de partager avec vous. J’aimerais vous parler du festival This Is Not A Love Song qui se déroule à Nîmes depuis 4 ans. Ce festival c’est un petit bijou, mon coachella à moi. Certes, ça aurait peut être été plus logique de vous en parler avant l’édition 2016, j’en conviens, mais mieux vaut tard que jamais n’est ce pas 🙂 ? En tout cas j’espère vous donner envie d’y faire un tour si par hasard vous passez par le sud de la France  en mai/juin prochain !

Mais qu’est ce que c’est d’abord ?

C’est un festival de musique, de musique indépendante plus exactement. Pour ceux qui ont du mal à situer ce genre, c’est tout à fait normal parce que sa définition est assez floue. En gros c’est toute la musique qui ne dépend pas de gros labels commerciaux, autant dire qu’on peut y trouver tous les genres possibles et inimaginables : pas mal de rock, d’électro, de musique du monde, de punk, de pop et des styles moins connus (voir totalement inventés) comme le « cold wave », le « math rock » ou le « post worldbeat »… De quoi rendre tout le monde heureux ! D’ailleurs le public est aussi bigarré et varié que les artistes : les métaleux côtoient les hippies dans un joyeux bazar fleuri.

Lire la suite

Publicités

Parlons coup de coeur : Le chant de la mer

Afficher l'image d'origine

Titre : Le chant de la mer

Réalisateur : Tomm Moore

Genre : Animation, Fantastique, Jeunesse

Nationalité : Coproduit par plusieurs pays d’Europe, réalisé par un irlandais

Consigne du challenge validée : Voir un film animé

      Il vous est sûrement déjà arrivé de découvrir une oeuvre si extraordinaire qui vous vous êtes senti comme investi de la mission de la faire découvrir à la Terre entière. Je suis exactement dans ce cas de figure avec ce film qui m’en a mis plein les mirettes et qui rejoins auprès de Galavant, l’Eveil et Beach House le rayon des œuvres/artistes trop peu connus pour lesquels je pars en croisade auprès d’une partie de l’humanité qui ne sait pas encore ce qu’elle rate.

Lire la suite

Parlons bouquin : La blancheur qu’on croyait éternelle

Titre : La blancheur qu’on croyait éternelle

Auteur : Virginie Carton

Genre : Contemporain

Nationalité : Française

Éditeur : Le livre de Poche

Pages : 205

J’ai découvert ce livre sur les blogs de Pretty Books et Carnet Parisien et je suis tout de suite tombée amoureuse de la couverture. Les filles l’avaient toutes les deux apprécié et il ne m’en a pas fallu plus pour l’acheter et le commencer aussitôt.

Lire la suite