Parlons bouquin : Du coté de chez Swann

Résultat de recherche d'images pour "du côté de chez swann"Titre : Du côté de chez Swann

Série : A la recherche du temps perdu

Auteur : Marcel Proust

Genre : Classique

Nombre de page : 550

Ça y est je l’ai fait. Je peux dire « J’ai lu Proust » et, j’avoue, j’en retire une puérile satisfaction.

Ces derniers temps j’ai e beaucoup de temps pour lire je me suis donc dit que le moment était venu de se plonger dans  Du côté de chez Swann  le premier tome d’ A la recherche du temps perdu . J’avais adoré les quelques passages que j’avais pu lire jusque là mais j’avoue que je m’approchais avec prudence de ce monstre qu’on disait si soporifique. Et là : coup de foudre littéraire !

Lire la suite

Parlons bouquin : Les neuf princes d’Ambre de Roger Zelazny

Image associéeTitre : Les neuf princes d’Ambre

Auteur : Roger Zelazny

Série : Les princes d’Ambre

Nombre de tomes : 10

Genre : Fantasy

Nombre de pages : 181

Éditeur : Folio SF

Grâce à Roger Zelazny je suis retournée à mes première amours : fantasy, royaume imaginaire, contrées dangereuses, et autres éléments magiques… Malheureusement les retrouvailles n’ont pas été aussi chaleureuses que prévu…

Pour ce qui est de l’histoire, notre héro se réveille dans un hôpital psychiatrique sans savoir qui il est ni où il se trouve. Il va rapidement retrouver les traces de son passé et découvrir qu’il est un des princes d’Ambre, le seul monde réel dont les autres ne sont que des reflets. Il va alors tout faire pour récupérer le trône mais devra faire face à la concurrence de ces neuf frères.

Lire la suite

Le monde de ta poche #1 : Do you speak Assimil ?

Hello les gens,

J’ai été absente depuis un bout de temps sur le blog, je me suis lâchement laissée happer par la dolce vita italienne et j’avoue que je me vautre joyeusement dans la procrastination. Mea culpa ! Mais s’il y a un point sur lequel je ne me suis pas (trop) laissée aller c’est le travail des langues : à petite dose tous les jours. C’est vraiment quelque chose qui me passionne, j’aime quand un charabia étranger prend sens, petit à petit, à mes oreilles et j’aimerais continuer à en apprendre toute ma vie.

Depuis quelque temps j’utilise la méthode « Sans peine » de la maison d’édition Assimil. Mon but premier était de me remettre à niveau en allemand, une langue qu’on a essayé de m’apprendre à l’école (pendant 10 ans tout de même) mais que j’ai toujours royalement négligée. Je me suis ensuite rapidement procuré le  livre italien pour ne pas être totalement perdue pendant les deux mois que je comptais passer en Italie et cette fois, je partais de zéro.

Depuis quelque temps l’idée de faire un article sur ces bouquins qui m’accompagnent tous les jours me trotte dans la tête alors voici quelques explications et mes impressions ! J’en profite pour inaugurer une nouvelle catégorie qui tournera autour des langues et des voyages 🙂

Assimil ? Méthode Sans Peine ? Quésako ?

Résultat de recherche d'images pour "assimil"

Assimil est une maison d’édition française créée en 1929 qui publie des ouvrages d’apprentissage des langues. Ils possèdent une flopée de collections différentes parmi lesquelles on trouve des méthodes de perfectionnement, des cahiers d’exercices, des livres destinés aux enfants…. Parmi les langues proposées on retrouve les classiques : anglais, espagnol, allemand, etc… et les moins attendus comme le néerlandais, le coréen, le latin… Dans la collection des guides de conversation on trouve même le québecois, l’indonésien, le wolof ou le breton !

Lire la suite

Bilan de mars 2017

Hello tout le monde,

J’espère que vous avez passé un beau mois de mars. Pour ma part je suis encore dans ma période où je trouve (presque) tout magnifique, je ne saurais dire si c’est parce que je choisis mieux mes lectures ou si c’est dû à mon humeur. En tout cas j’ai pu faire de superbes découvertes ce mois-ci ! J’ai donc vu 8 films et 2 séries et j’ai lu 6 pièces de théâtre, 2 romans, 1 essai, 1 manga et une BD 🙂 !

Le 1er avril je suis partie pour deux mois comme jeune fille au pair en Italie donc je ne sais pas trop si j’aurai le temps de blogguer prochainement mais j’essaierai 🙂

 

Bilan lecture :

3 coups de cœur :

Lire la suite

The Librarians ou la série qui est venue à bout de mon esprit critique

AfficheTitre original: The Librarians

Titre VF : Flynn Carson et les nouveaux aventuriers (ouais, c’est pas top…)

Réalisateur : John Rogers

Genre : Fantastique, Comédie, Aventure

Statut : En cours

Nombre de saisons : 3

Nombre d’épisode : 30

Nationalité : Américaine

De quoi ça parle ?

Eve Baird est colonel dans les forces antiterroristes de l’OTAN quand elle reçoit une mystérieuse lettre l’informant qu’elle a été choisie par la Bibliothèque pour devenir Gardien. Elle découvre alors qu’une immense bibliothèque se cache sous les rues de la ville et y rencontre Flynn Carson, le Bibliothécaire. Le job de Bibliothécaire est de veiller à ce que la magie et les artefacts ne tombent pas entre de mauvaises mains, ce n’est pas une mission des plus tranquilles, le Gardien est donc là pour le protéger. Eve et Flynn s’embarquent alors pour des aventures qui les opposeront notamment à la Confrérie du serpent qui cherche à révéler la magie aux yeux du monde. Ils seront bientôt rejoins par des apprentis bibliothécaires : Jacob Stone génie au QI de 190 et aux airs de cow-boy, Cassandra Cillian mathématicienne surdouée et Ezekiel Jones voleur d’exception à l’égo surdimensionnée.

Photo Christian Kane, John Kim, John Larroquette, Lindy Booth, Rebecca Romijn

Lire la suite

3 films danois à découvrir

Bonjour tout le monde !

Je vous retrouve avec le premier article d’un rendez-vous que j’aimerais développer ici dans les prochains mois. Faire des articles autour d’un thème c’est vraiment ce qui m’attirait en créant le blog  mais j’avais laissé l’idée de côté faute de temps. Il y a un an je vous avez parlé de ma volonté de faire un  tour du monde du cinéma pour découvrir plus de réalisateurs qui ne soient pas américains, français ou britanniques mais je ne vous avez pas vraiment donné de nouvelles depuis.

J’adore découvrir d’autres pays à travers leur littérature ou leur cinéma c’est pourquoi ce premier rendez-vous sera consacré au cinéma danois et à 3 films qui valent le détour.

Pourquoi le cinéma danois ? 

Résultat d’images pour danemarkDéjà pour une raison toute simple : j’ai vu récemment un film danois qui m’a beaucoup plu et dont je souhaitais vous parler avant qu’il ne soit plus au cinéma. Mais aussi parce que, dès que j’exclue les réalisateurs des nationalités citées précédemment, il y a peu de pays dont j’ai un assez grand bagage cinématographique pour sélectionner des films qui me plaisent vraiment. Au delà de ça, j’aime beaucoup le cinéma danois pour la finesse de ses interprétations et la qualité de ses réalisations qui sont souvent efficaces tout en étant joliment sobres. Parmi les films que j’ai vus je remarque un soucis des personnages, une étude des comportements et des ressentis humains qui est souvent au centre du propos et que j’apprécie particulièrement.

En tant que réalisateur danois on pense évidement à  Nicolas Winding Refn et Lars Von Tier. J’adore le premier, je connais peu le second mais aucun des deux ne sont présents ici. C’est simplement parce qu’ils ont une notoriété internationale et je n’ai vu que leurs productions américaines : je tenais à vous présenter des films plus « locaux ». Par contre je n’ai pas pu m’empêcher de mettre deux films avec Mads Mikkelsen qui a été ma porte d’entrée vers ce cinéma venu du Nord !

Lire la suite

Parlons bouquin : Tous nos jours parfaits

Résultat de recherche d'images pour "tous nos jours parfaits"Titre : Tous nos jours parfaits

Auteur : Jennifer Niven

Éditeur : Gallimard Jeunesse

Genre : Young Adult

Nombre de pages : 371

Finch et Violet se rencontrent en haut du cloché de leur lycée duquel ils envisagent tous les deux de sauter. Après avoir convaincu Violet de descendre, Finch va l’aider à reprendre sa vie là ou elle l’avait laissée lorsque, neuf mois plus tôt, sa sœur s’est tué dans un accident.

Si vous me suivez sur le blog depuis un moment vous savez peut être que le Young Adult n’est pas vraiment ma tasse de thé(oui, j’utilise cette expression). Le livre poireautait dans sur ma table de nuit depuis un moment, je me demandais ce que j’allais en faire quand tout à cas, bim,  j’ai eu envie de le lire. Alors je l’ai lu. Et ce ne fut finalement pas si terrible !

Il a d’abord fallut que je fasse taire la petite voix diabolique dans ma tête qui disait « Aaaaaaah mais qu’est-ce que c’est mal écrit !! De toute façon la YA c’est toujours pareil… » à l’aide de la petite voix douce et ouverte d’esprit « Arrête avec tes a priori, prend ce livre comme il est, tu verras bien après… ».

Lire la suite