Parlons bouquin : L’Amant de Marguerite Duras


Afficher l'image d'origineTitre
: L’Amant

Auteur : Marguerite Duras

Genre : Autobiographie, Classique

Pages : 111

Nationalité : Française

Prix Goncourt 1984

Cela fait for for longtemps que je n’ai pas fais de chronique littéraire sur le blog et j’inaugure ce retour avec ce classique qui m’a particulièrement plu.

Il s’agit d’une autobiographie, ou plutôt du récit de la jeunesse de l’auteur en Indochine. Elle vit à l’époque avec ses frères et sa mère neurasthénique et ruinée. Le livre commence le jour où un milliardaire chinois la repère et fait d’elle sa maîtresse.

Afficher l'image d'origine

J’ai adoré la plume de Marguerites Duras. Elle est vivante, brute, sensuelle, tantôt acide, tantôt contemplative… Elle ne met pas des mots attendus sur les choses, c’est un portrait en creux qu’elle fait de ses proches et du monde qui l’entoure, comme une silhouette dont on aurait uniquement colorié le contour. Cela donne aux personnages une aura, les rend insaisissables. Autant son frère, qui semble être la perfidie incarnée, que sa mère ont quelque chose de fascinant.

J’avais vu le film il y a plusieurs années et j’en avais le souvenir d’une ambiance très sensuelle avec une actrice magnifique et d’une histoire centrée sur la relation de la jeune fille son amant. Le livre est bien plus large que ça, il nous montre une vie entre deux âges, qui balance entre enfance et sexualité. C’est un relation étonnante entre douceur et violence.

Le récit peut paraître décousu mais j’ai aimé naviguer au gré des souvenirs, admirer la description de photographies qui n’ont jamais été prises et qui nous font voyager dans la moiteur du Saïgon des années 30.

Marguerite Duras offre un récit aux nuances magnifiques et, bien que l’écriture ne plaira pas à tout le monde, je ne peux que vous recommander ce classique si vous ne l’avez pas encore lu !

Afficher l'image d'origine

Publicités

9 réflexions sur “Parlons bouquin : L’Amant de Marguerite Duras

    1. Les deux m’ont plu même si je ne me rappelle plus du film et qu’il ne me plairait peut être pas autant si je le revoyais après avoir lu le livre…
      Pour le livre ne peux que te conseiller de te lancer, au pire si l’écrite ne te plait pas tu t’en rendre compte très rapidement.
      J’espère qu’ils te plairont en tout cas 🙂

      J'aime

  1. Duras détestait l’adaptation. Je la comprends. Son histoire est complexe, pleine de paradoxes et c’est justement ce qui en fait la beauté et la grandeur. Le film ne s’intéresse qu’au scandale. Une petite blanche « facile », un chinois plus âgé. L’histoire de l’Amant, ce n’est pas ça.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s