Parlons bouquin : Tous nos jours parfaits

Résultat de recherche d'images pour "tous nos jours parfaits"Titre : Tous nos jours parfaits

Auteur : Jennifer Niven

Éditeur : Gallimard Jeunesse

Genre : Young Adult

Nombre de pages : 371

Finch et Violet se rencontrent en haut du cloché de leur lycée duquel ils envisagent tous les deux de sauter. Après avoir convaincu Violet de descendre, Finch va l’aider à reprendre sa vie là ou elle l’avait laissée lorsque, neuf mois plus tôt, sa sœur s’est tué dans un accident.

Si vous me suivez sur le blog depuis un moment vous savez peut être que le Young Adult n’est pas vraiment ma tasse de thé(oui, j’utilise cette expression). Le livre poireautait dans sur ma table de nuit depuis un moment, je me demandais ce que j’allais en faire quand tout à cas, bim,  j’ai eu envie de le lire. Alors je l’ai lu. Et ce ne fut finalement pas si terrible !

Il a d’abord fallut que je fasse taire la petite voix diabolique dans ma tête qui disait « Aaaaaaah mais qu’est-ce que c’est mal écrit !! De toute façon la YA c’est toujours pareil… » à l’aide de la petite voix douce et ouverte d’esprit « Arrête avec tes a priori, prend ce livre comme il est, tu verras bien après… ».

Bon, même en étant indulgente je ne peux pas dire l’écriture est magnifique. On alterne les points de vues des deux personnages, c’est très basique et même si ce n’est pas mauvais c’est dommage que l’auteur n’est pas fait plus d’effort au niveau du style. C’est malheureusement souvent le cas dans la littérature jeunesse et c’est pourquoi j’ai un peu de mal avec elle…

J’ai aussi eu du mal avec le personnage de Violet qui est stéréotypé : belle, blonde, populaire, ancienne pompom girl qui, après avoir vécue à événement traumatisant, se rend compte de la superficialité du lycée… Le personnage de Finch est beaucoup plus intéressant et c’est lui le pilier du récit. Même s’il a un peu du « grand brun ténébreux » en lui, il a un caractère qui le rend original, difficile à cerner et tout simplement vivant.

Pendant tout le bouquin les deux ados explorent l’Indianna et j’ai apprécié ce voyage initiatique-thérapeutique. Je les rejoins totalement dans leur démarche de chercher de la beauté dans les endroits qui ne sont pas les plus évidents.

La première partie de ma lecture a été agréable sans être particulièrement intéressante. C’est en approchant de la fin que mon avis s’est amélioré. L’auteur arrive à parler de sujets difficiles sans tomber dans le pathos et en gardant une forme de légèreté. C’est un livre touchant dont on ressort un peu blessé. Mis en résonance avec le mot de l’auteur à la fin, il prend une toute autre dimension et on ne peut qu’être ému en se rendant compte de sa part de réalité. Il aborde des sujets importants comme le harcèlement scolaire ou la dépression chez les jeunes et je pense que ça peut être intéressant de le mettre entre les mains d’ados qui sont au collège ou au lycée.

 Au final je ne peux pas me dire conquise parce que, pour moi, c’est impossible d’avoir un très beau livre sans un très beau style mais ma lecture a finalement était plaisante. Mon avis s’est amélioré au fil des pages et je le conseille aux amateurs du genre 🙂

Publicités

3 réflexions sur “Parlons bouquin : Tous nos jours parfaits

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s