3 films danois à découvrir

Bonjour tout le monde !

Je vous retrouve avec le premier article d’un rendez-vous que j’aimerais développer ici dans les prochains mois. Faire des articles autour d’un thème c’est vraiment ce qui m’attirait en créant le blog  mais j’avais laissé l’idée de côté faute de temps. Il y a un an je vous avez parlé de ma volonté de faire un  tour du monde du cinéma pour découvrir plus de réalisateurs qui ne soient pas américains, français ou britanniques mais je ne vous avez pas vraiment donné de nouvelles depuis.

J’adore découvrir d’autres pays à travers leur littérature ou leur cinéma c’est pourquoi ce premier rendez-vous sera consacré au cinéma danois et à 3 films qui valent le détour.

Pourquoi le cinéma danois ? 

Résultat d’images pour danemarkDéjà pour une raison toute simple : j’ai vu récemment un film danois qui m’a beaucoup plu et dont je souhaitais vous parler avant qu’il ne soit plus au cinéma. Mais aussi parce que, dès que j’exclue les réalisateurs des nationalités citées précédemment, il y a peu de pays dont j’ai un assez grand bagage cinématographique pour sélectionner des films qui me plaisent vraiment. Au delà de ça, j’aime beaucoup le cinéma danois pour la finesse de ses interprétations et la qualité de ses réalisations qui sont souvent efficaces tout en étant joliment sobres. Parmi les films que j’ai vus je remarque un soucis des personnages, une étude des comportements et des ressentis humains qui est souvent au centre du propos et que j’apprécie particulièrement.

En tant que réalisateur danois on pense évidement à  Nicolas Winding Refn et Lars Von Tier. J’adore le premier, je connais peu le second mais aucun des deux ne sont présents ici. C’est simplement parce qu’ils ont une notoriété internationale et je n’ai vu que leurs productions américaines : je tenais à vous présenter des films plus « locaux ». Par contre je n’ai pas pu m’empêcher de mettre deux films avec Mads Mikkelsen qui a été ma porte d’entrée vers ce cinéma venu du Nord !

Les oubliés de Martin Zandvliet

Résultat de recherche d'images pour

En 1945 à la fin de la guerre le Danemark envoie de jeunes prisonniers allemands désamorcer les bombes que leur armée à enterrées le long des plages.  Sous les ordres d’un sergent danois un groupe d’une dizaine de soldats démine en pleine campagne.

J’aime ces films qui mettent en lumière des petits bouts de la grande Histoire, qui redent hommage aux « oubliés ». La jeunesse des soldats, leurs visages juvéniles tranchent avec l’horreur qu’ils ont vécue et celle qu’ils vivent encore. Leur innocence a été brisée pourtant ce sont encore des enfants. Plutôt que d’insister sur l’horreur du champ de bataille le film choisit de nous montrer « l’après », l’espoir de rentrer au pays, la peur de ce qu’ils vont y trouver, le découragement… Le résultat est bouleversant. De part la souffrance des soldats et leurs rêves en miettes mais aussi grâce au personnage du sergent qui, après les avoir haï, s’attache aux jeunes allemands. En effet, tout comme Frantz récemment, le film laisse voir la haine tenace et insensée entre les vainqueurs et les vaincues. Tout le film se déroule sur la côte danoise, dans un environnement aux couleur magnifiques entre pureté et dévastation. Il me semble qu’il est encore au cinéma donc n’hésitez pas !

 

La chasse de Thomas Vinterberg

La Chasse : Affiche

« Après un divorce difficile, Lucas, quarante ans, a trouvé une nouvelle petite amie, un nouveau travail et il s’applique à reconstruire sa relation avec Marcus, son fils adolescent. Mais quelque chose tourne mal. Presque rien. Une remarque en passant. Un mensonge fortuit. Et alors que la neige commence à tomber et que les lumières de Noël s’illuminent, le mensonge se répand comme un virus invisible. La stupeur et la méfiance se propagent et la petite communauté plonge dans l’hystérie collective, obligeant Lucas à se battre pour sauver sa vie et sa dignité. »

Eh oui, l’incontournable. Je sais qu’il est assez connu, notamment grâce au prix d’interprétation  (amplement méritée) reçu par Mads Mikkelsen, mais étant un de mes films préférés je ne pouvais pas le laisser sur la touche. Je parlais plus haut de l’attention portée au comportement humain, ce film en est l’exemple parfait. C’est un coup de poing qui frappe fort et juste. On voit peu à peu la communauté qui se retourne contre Lucas, toujours plus violente, et on est submergé par un sentiment d’injustice et d’impuissance. Le film repose sur les épaules de Mikkelsen, brillant comme toujours. A voir en vitesse si ce n’est pas déjà fait.

 

After the wedding de Susanne Bier

Résultat de recherche d'images pour

Jacob est totalement dévoué aux orphelins indiens dont il s’occupe. Un riche homme d’affaire danois, Jorgen, envisage de faire un généreux don à son association mais pour conclure cet accord Jacob doit rentrer dans son pays d’origine. Une fois sur place il est invité au mariage de la fille de Jorgen. Il pense y aller par politesse mais se rend vite compte qu’il n’est pas là par hasard.

C’est le film d’une dissection familiale. Quand les secrets n’en finissent pas de sortir des placards, que les personnages sont confrontés à un passé qu’ils essayent d’oublier et que la famille est mise à rude épreuve. Encore une fois, difficile de ne pas mentionner la performance des acteurs et cette volonté d’être au plus proche de la tourmente, au côtés des personnages.

J’aurais également pu vous parler de Royal Affair de Nikolaj Arcel, que j’avoue avoir préféré à After the Wedding, mais c’est déjà un film assez connu et surtout ce n’est pas un article consacré à Mads Mikkelsen ! Mais ce sera peut être pour une prochaine fois 🙂

Parmi les films que je dois impérativement rattraper il y a Festen de Thomas Vinterberg et Pusher de Nicolas Winding Refn.

S’il y a un point commun entre les films que je viens de vous présenter c’est qu’ils sont profondément humains et je les recommande en toute circonstances !

N’hésitez à me dire si vous les avez vu, si vous avez envie de les voir ou si vous avez des films à me recommander 😉

Publicités

9 réflexions sur “3 films danois à découvrir

  1. Oh ouiiiii un article sur le cinéma danois ! Je n’ai pas encore vu « Les Oubliés », j’ai du mal avec les films historiques et en particulier les films de guerre. Mais j’aime énormément « La Chasse » et « After the wedding ». J’ai bien aimé « Royal affair » aussi. Je ne connais pas le cinéma de Winding Refn par contre, trop violent pour moi. Mais je te recommande les films de Tobias Lindholm. Et si tu aimes le cinéma nordique, les Suédois ont aussi à leur actif quelques perles !

    Aimé par 1 personne

    1. Ton enthousiasme m’enchante ! Je ne connaissais pas du tout Tobias Lindholm, je vais aller voir ça de plus près. Les suédois font de très bonnes séries donc ça ne m’étonne pas qu’ils se débrouillent en cinéma, il ne me semble pas avoir vu beaucoup de choses de chez eux mais je compte rattraper ça 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. De ce que j’ai vu, j’aime bien le cinéma danois et plus généralement scandinave. Je suis ravie de voir cet article surtout que je pars en mai au Danemark ! J’aime beaucoup After the wedding, bouleversant, et La Chasse, malin. Je suis assez fan du cinéma de Lars Von Trier et de NWR ! 🙂
    Je te conseille aussi deux films pas forcément bien connus : Les Bouchers Verts et Adam’s Apples !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s