Challenge : Le tour du monde du cinéma !

Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous présenter un challenge que je me lance à moi-même. Enfin je ne sais pas si l’on peut réellement appeler cela un challenge puisque la seule règle, c’est qu’il n’y en a pas.

Mais commençons par le commencement ! Je me suis rendue compte que la plupart de mes lectures et de mes visionnages (c’est sûrement aussi votre cas) étaient en provenance de trois point du globe : les Etats-Unis, la France et, un peu à la traîne mais bien présente, la Grande Bretagne. Chers amis, en ce jour je décide que cela doit changer ! Il temps de faire preuve d’un peu de curiosité et de découvrir ce que nous proposent les auteurs de l’autre bout du monde, de regarder des films dans des langues dont nous ne soupçonnions pas l’existence et de s’extasier en réalisant que oui, en dehors des USA et de la France il y a des gens qui savent écrire.

L’idée est donc de regarder un maximum de films et de lire un maximum de livres étrangers. Je ferai un article à part en ce qui concerne la littérature  pour l’instant focussons nous sur le cinéma.

J’ai la chance d’avoir un cinéma d’art et d’essai dans ma ville donc j’avoue noircir le tableau quand je dis ne voir que des films américains, mais il faut avouer que le Danemark, l’Allemagne, la Chine, qui pourtant ne sont pas en reste en matière de production, ne font pas partie des pays dont je connais le mieux le cinéma. Je vais donc commencer cette année à comptabiliser les différentes origines des films que je regarde et faire en sorte qu’elles soient le plus variées possible.

Le petit problème c’est que les films sont souvent de plusieurs nationalités. Je comptabiliserai donc celle qui « domine », en fonction de la nationalité du réalisateur et de la langue originale du film. J’aimerais bien faire une carte comme celle que l’on peut avoir sur Livraddict, si vous savez comment faire ça je suis preneuse ^^ !

Ne vous étonnez donc pas si vous voyez sortir dans les prochains mois des points « Tour du monde du cinéma » pour faire des petits bilans de mes bonnes et moins bonnes découvertes. J’envisage aussi des faire des tops ou des articles orientés vers le cinéma d’un pays en particulier… Bref, j’ai des tas d’idées mais rien de concret, en attendant n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez et à me conseiller des films si certains vous viennent à l’esprit !

Pour commencer voici un top des 10 films étrangers qui me font le plus envie. Il ne sont qu’un tout petit échantillon de ma liste de films à voir mais il faut bien commencer quelque part !

Taxi Téhéran : film iranien546075

Installé au volant de son taxi, Jafar Panahi sillonne les rues animées de Téhéran. Au gré des passagers qui se succèdent et se confient à lui, le réalisateur dresse le portrait de la société iranienne entre rires et émotion.

 

220px-my_left_footMy Left Foot, the story of Christy Brown : film irlandais

L’histoire vraie de Christy Brown, né en 1932 à Dublin et atteint de paralysie spasmodique. À l’âge de neuf ans, il arrive à contrôler son pied gauche et se met à peindre. Encouragé par le docteur Eileen Cole, de la clinique spécialisée où il suit une thérapie, il fait d’énormes progrès. Puis il tombe amoureux de celle-ci.

La vie des autres : film allemand la_vie_des_autres

En 1984 à Berlin-Est, le dramaturge à succès Georges Dreyman et sa compagne, l’actrice Christa-Maria Sieland, font partie de l’élite intellectuelle de l’Etat communiste. Gerd Wiesler, un officier de la police politique est-allemande, la Stasi, se voit cependant confier la surveillance de l’auteur, sans se douter qu’il s’agit d’une intrigue orchestrée par le ministre de la culture, qui convoite la comédienne et souhaite se débarrasser de son compagnon. Tandis que Wiesler, redoutable professionnel, progresse dans l’enquête, le couple d’intellectuels le fascine de plus en plus…

 

5252The Salvation : film danois

1870, Amérique. Lorsque John tue le meurtrier de sa famille, il déclenche la fureur du chef de gang, Delarue. Trahi par sa communauté, lâche et corrompue, le paisible pionnier doit alors traquer seul les hors-la-loi.

Tigre et dragon : film chinois

Dans la Chine du XIXème siècle, Li Mu Bai, tigre-et-dragon-aff-copiervirtuose des arts martiaux, possède une épée légère, rapide et magique nommée « Destinée ». Elle est l’objet de nombreuses convoitises.Las des combats, Li Mu Bai décide de confier « Destinée » à une excellente guerrière, Yu Shu Lien, à qui il n’ose pas avouer son amour. Celle-ci doit remettre la fameuse épée au seigneur Té, mais une fois la nuit tombée un habile voleur parvient à la lui dérober.A la résidence du seigneur Té, Shu Lien fait la connaissance de Jen, la fille du gouverneur Yu, qui a été promise à un homme qu’elle n’aime point et ferait tout pour mener une vie aussi libre que Shu Lien.Mais l’apparente candeur de Jen cache un sinistre secret ; elle travaille de concert avec la terrible Jade « La Hyène » et n’est autre que l’auteur du vol de « Destinée ». Li et Shu Lien partent alors à la poursuite de Jen pour récupérer l’épée aux vertus magiques.

 

Les sorcières de Zugarramurdi : film espagnol

las_brujas_de_zugarramurdi-740102179-largeEn plein jour, un groupe d’hommes braque un magasin d’or de la Puerta del Sol à Madrid. José, père divorcé en plein conflit avec son ex-femme, Tony, son complice, sex-symbol malgré lui, Manuel, chauffeur de taxi embarqué contre son gré dans l’aventure, et Sergio, le fils de José, partent en cavale. Objectif : atteindre la France en échappant à la police… Mais arrivé près de la frontière française, dans le village millénaire de Zugarramurdi, le groupe va faire la rencontre d’une famille de sorcières, bien décidées à user de leurs pouvoirs maléfiques pour se venger des hommes…

 

Valse avec Bachir : film israélien18947035

Valse avec Bachir est un film autobiographique. Ari Folman, metteur en scène israélien, a rendez-vous en pleine nuit dans un bar avec un ami en proie à des cauchemars récurrents, au cours desquels il se retrouve systématiquement pourchassé par une meute de 26 chiens. 26, exactement le nombre de chiens qu’il a dû tuer au cours de la guerre du Liban, au début des années 80 ! Le lendemain, Ari, pour la première fois, retrouve un souvenir de cette période de sa vie. Une image muette, lancinante : lui-même, jeune soldat, se baigne devant Beyrouth avec deux camarades.Il éprouve alors un besoin vital de découvrir la vérité à propos de cette fraction d’Histoire et de lui-même et décide, pour y parvenir, d’aller interviewer à travers le monde quelques-uns de ses anciens compagnons d’armes.Plus Ari s’enfoncera à l’intérieur de sa mémoire, plus les images oubliées referont surface.

 

473993Les bruits de Recife : film brésilien

La vie dans un quartier de classe moyenne de la zone sud de Recife est perturbée par l’arrivée d’une société de sécurité privée. La présence de ces hommes est source de tranquillité pour certains et de tension pour d’autres, dans une communauté qui semble avoir beaucoup à craindre. Une chronique brésilienne, une réflexion sur l’histoire, la violence et le bruit.

Alabama  Monroe : film belgealabama-monroe-350x469

Didier et Élise vivent une histoire d’amour passionnée et rythmée par la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country et vénère l’Amérique. Elle, tient un salon de tatouage et chante dans le groupe de Didier. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle…

The Assassin : film taïwanais

the_assassin_affiche_thumbAu cinéma en ce moment. Chine, IX siècle. Nie Yinniang revient dans sa famille après de longues années d’exil.  Son éducation a été confiée à une nonne qui l’a initiée dans le plus grand secret aux arts martiaux. Véritable justicière, sa mission est d’éliminer les tyrans. A son retour, sa mère lui remet un morceau de jade, symbole du maintien de la paix entre la cour impériale et la province de Weibo, mais aussi de son mariage avorté avec son cousin Tian Ji’an. Fragilisé par les rebellions, l’Empereur  a tenté de reprendre le contrôle en s’organisant en régions militaires, mais les gouverneurs essayent désormais de les soustraire à son autorité. Devenu gouverneur de la province de Weibo, Tian Ji’an décide de le défier ouvertement. Alors que Nie Yinniang a pour mission de tuer son cousin, elle lui révèle son identité en lui abandonnant le morceau jade. Elle va devoir choisir : sacrifier l’homme qu’elle aime ou rompre pour toujours avec  « l’ordre des Assassins ».

 

Publicités

32 réflexions sur “Challenge : Le tour du monde du cinéma !

  1. C’est une idée très sympa 😉
    Dans ta liste je n’ai vu que Tigre et Dragons, que j’ai beaucoup aimé. Je lirai ton avis sur les autres! Je te souhaite de belles découvertes 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne connais que La vie des autres, que j’ai vu en cours d’allemand au lycée, et il m’avait terriblement marqué. Wow. Il y a aussi Good Bye Lenin de cette période là qui m’avait marqué. Sinon, un autre film allemand-turque que j’avais beaucoup aimé, c’est Almanya, qui est vraiment humain je trouve.

    Aimé par 1 personne

    1. On a justement regardé les cinq premières minutes de la Vie des autres en allemand aujourd’hui ^^ ! Good Bye Lenin est aussi dans la liste de mes envies par contre je ne connaissais pas Almanya, je l’ai noté !
      Comme film allemand il y a la Vague aussi qui est très bien 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. « La vie des autres », grand film ! En cinéma allemand je conseille aussi « La Vague » et « Goodbye Lenin ! » (et « Le Ruban blanc » mais il a plusieurs nationalités). Le cinéma danois regorge de pépites : « La Chasse », « Les enquêtes du département V », « After the wedding » (je parlerai très bientôt de celui-ci sur mon blog)…

    J'aime

  4. D’accord, j’ai compris, c’est un challenge par pays 😉 Donc effectivement, Silent Sonata rentre pile poil dedans ! Si je peux te conseiller encore, je te propose deux films coréens que j’avais énormément apprécié même si le genre est très différent : The bittersweet life, plutôt du genre thriller mais extrêmement bien fait et l’acteur est très connu en corée, et Le Bon la Brute et le Cinglé, un petit remake de notre occidental le Bon la Brute et le Truand mais vraiment très comique et d’ailleurs, je me le reverrais bien sous peu ! Le même acteur connu dans les deux, c’est pour dire comme il est incontournable Lee Byung Hun 🙂
    Dans ta sélection, c’est L’Assassin qui me fait le plus envie (oui j’aime le cinéma asiatique en fait lol)

    Aimé par 1 personne

  5. L’idée est sympa; j’ai moi aussi un cinéma d’art et d’essai dans ma ville mais c’est vrai que la plupart de ces films ne m’ont pas trop tenté à leur sortie. Peut-être y en aura-t-il de plus accessibles prochainement.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s