Parlons ciné : Top 10 2016

Hello tout le monde,

Cet article a été écrit en janvier mais un problème technique m’a empêcher de le publier plus tôt. Une belle occasion de sortir ma phrase fétiche « Mieux vaut tard que jamais » !


Après avoir bouclé le Movie challenge 2016, je conclus cette année avec un retour sur les films qui m’ont le plus marquée en 2016. Je précise que ce ne sont pas spécialement des films sortis l’année dernière (très loin de là) car j’en ai vu assez peu en salle. Cependant ce début 2017 promet déjà un top beaucoup plus serré et actuel pour l’année prochaine 😉 !

Bilan global de l’année :

J’ai vu 48 films cette année ce qui est sûrement plus que les années précédentes. 2016 aura été plutôt fructueuse sur le plan cinématographique puisque j’ai vu beaucoup de bons films, bien que j’ai eu très peu de coups de cœur. Étonnamment j’ai vu assez peu de cinéma d’art et d’essai qui est pourtant un de mes genres préférés auquel j’espère consacrer plus de visionnages en 2017. En tout cas j’ai été ravie de m’atteler à l’exercice de la chronique ciné, mes critiques n’ont pas la pertinence que peuvent avoir celles de grands connaisseurs mais c’est toujours une bonne chose pour améliorer son esprit critique !

Voici donc mon top 10 des films qui m’ont marquée en 2016. Je précise que ce classement et totalement subjectif et que je serai ravie de connaitre le votre !

Numéro 10 : Ex Machina de Alex Garland (2015)

517724Caleb, un surdoué du codage informatique est sélectionné pour passer une semaine chez le patron du grand groupe pour lequel il travaille. Une fois arrivé sur place, c’est à dire dans une immense villa perdue au milieu des montagnes, il se rend compte que son boss n’est pas vraiment la personne la plus équilibrée du monde et que son boulot va consister à entraîner à la conversion une Intelligence Artificielle aux traits humains.

Bien que ce film pose des questions sur la technologie qui ont déjà été abordées ailleurs, il le fait avec beaucoup d’efficacité et je n’ai pas eu l’impression de voir une énième redite. Ce n’est néanmoins pas pour cette raison qu’il se retrouve dans ce top mais plutôt parce que ça fait du bien de voir un huis-clos réussi où la tension et le malaise sont faussement cachés derrière un décor paradisiaque.

Numéro 9 : Tout en haut du monde de Rémi Chayet (2016)

414149

La quête de Sacha, une jeune fille de bonne famille russe, qui va fuir son foyer et la pression parentale pour retrouver son grand-père dont le navire a disparu.

Ce film aurait sûrement été mieux classé si je n’avais vu juste avant un autre film d’animation qui se trouve plus haut. La comparaison ne lui enlève pourtant rien de ses qualités parmi lesquelles on retrouve la pureté du dessin et des couleurs ainsi qu’un scénario bien écrit mené par une héroïne indépendante qui ne tombe pas de les clichés que l’on commence à voir trop souvent.

 

 

 

Numéro 8 : L’antre de la folie de John Carpenter (1995)

LAntre-de-la-folie

Un détective est chargé par une maison d’édition de retrouver Sutter Caine leur écrivain vedette qui a disparu et dont le dernier livre semble rendre littéralement fou ses lecteurs…

Comme je l’avais dis dans ma chronique ce film ne représente pas le cauchemar, il en est l’incarnation. En plus ça se passe dans le milieu des livres et de l’édition. Jackpot.

Ma chronique ici.

 

 

 

 

Numéro 7 : Zootopie

280851Judy Hopps une jeune lapine fraichement diplômée de l’école de police part pour Zootopia avec la ferme intention de lutter contre le crime. Sur place elle déchante : difficile de se faire un place parmi ses imposants collèges qui grincent des dents à son arrivée.

C’est le meilleur Disney que j’ai vu depuis longtemps ! C’est une réussite totale en tant que film progressiste qui s’inscrit totalement dans notre époque. Il porte des valeurs fortes comme l’égalité (notamment le féminisme), la tolérance et le vivre ensemble. Cerise sur le gâteau : les personnages sont attachants et l’univers bien pensé.

 

 

Numéro 6 : The road within

Microsoft Word - RDW_1SHT_FA la mort de sa mère Vincent, qui souffre du syndrome de la Tourette, est envoyé par son père dans un institut pour adolescents malades. Il s’y lit d’amitié avec Marie souffre d’anorexie. Ils vont s’enfuir tous les deux pour aller voir la mer, amenant contre son gré Alex le colocataire toqué de Vincent.

Ce film marchait sur des œufs pour ne pas tomber (au choix)  dans le mélodramatique,  dans une éternelle redite sur les ados perturbés, ou dans la comédie lourdingue sur les troubles psychiatriques. Ces obstacles sont évités avec brio et c’est un film à la fois touchant, drôle et délicat qui nous balade dans les plus beaux coins de la Californie.

Ma chronique ici.

Numéro 5 : The Revenant

165611

Véritable bombe de début 2016. Je ne pense pas qu’il soit la peine de vous rappeler l’histoire, elle n’a de toute façon que peu d’importance. C’est le genre de film que j’appréhende de revoir tellement ils m’ont marquée sur grand écran. C’est juste une prouesse de réalisation qui restera dans les mémoires.

Ma chronique ici.

Numéro 4 : Doctor Strange

Résultat d’images pour doctor strange

Steven Strange brillant et arrogant neurochirurgien se voit dans l’incapacité de travailler après qu’un accident de voiture lui ait brisé les mains. Il cherche désespérément un moyen de s’en sortir, quête qui l’amènera bien plus loin que les limites du monde qu’il croyait habiter.

C’est LA surprise de cette année. Malgré que 3 de mes acteurs préférés étaient à l’affiche j’y suis allée à reculons, ayant peur d’être déçue comme très souvent avec Marvel. Et il m’a totalement bluffée. ENFIN ! Enfin les films de super-héros sortent des sentiers battus et rebattus. La réalisation et les effets spéciaux sont superbes, les acteurs géniaux et j’ai rarement vu un film qui repoussait de manière aussi magistrale les limites du réel.

Numéro 3 : Detachment :

Detachment : Affiche

Henry Barthes est un professeur remplaçant. Il est assigné pendant trois semaines dans un lycée difficile de la banlieue new-yorkaise. Lui qui s’efforce de toujours prendre ses distances va voir sa vie bouleversée par son passage dans cet établissement…

Ce film ne s’est pas attiré les meilleurs égards de la presse mais m’a tout de même beaucoup plu. Parfois certains films résonnent en nous sans qu’on puisse vraiment l’expliquer ! J’ai été très touchée par cette histoire et j’y ai également découvert Adrian Brody, excellent, dont je ne manquerai pas de voir d’autre films.

Numéro 2 : Imitation Game

Imitation Game : Affiche

Superbe biopic sur le mathématicien Allan Turing qui a été chargé de décrypter la machine Enigma utilisée pendant la guerre par les Allemands pour envoyer des messages secrets.

J’ai beaucoup aimé que le film relève de l’hommage (le mec est quand même quasiment inconnu alors qu’il a sauvé des millions de vies) sans pour autant être larmoyant ou glorificateur. Il y a quelques temps j’ai appris qu’il avait pris de petites libertés par rapport aux faits et j’ai été un peu déçue mais on en ressort quand même avec l’impression d’avoir vu quelque chose de grand.

Ma chronique ici.

Numéro 1 : Le chant de la mer

Le Chant de la Mer : Affiche

Ben et Maïna vivent avec leur père tout en haut d’un phare sur une petite île. Pour les protéger des dangers de la mer, leur grand-mère les emmène vivre à la ville. Ben découvre alors que sa petite sœur est une selkie, une fée de la mer dont le chant peut délivrer les êtres magiques du sort que leur a jeté la Sorcière aux hiboux.

Je suis le première étonnée de voir que mon coup de cœur de l’année est un dessin animé. Je les ai longtemps boudés – à tort – et je commence à renouer avec ce genre avec grand plaisir. Le chant de la mer est un film d’abord destiné à un public très jeune mais le travail sur le dessin, la musique et les innombrables références à la mythologie irlandaise en font un chef d’œuvre pour petits et grands !

Ma chronique ici.

En avez-vous vu certains ? Comment commence votre année 2017 ?

Publicités

7 réflexions sur “Parlons ciné : Top 10 2016

  1. Je ne connais pas du tout The Road Within, ça a l’air pas mal !
    Sinon j’aime beaucoup Le chant de la mer, Detachment et L’Antre de la Folie.
    J’ai aussi bien aimé The Revenant et Zootopie.
    En revanche je suis moins fan de Doctor Strange.
    Beau top en tout cas !! 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s