Parlons bouquin : Moi, Malala

moi-malalaTitre : Moi, Malala

Auteur : Malala Yousafzaï (en collaboration avec Christina Lamb)

Genre : Autobiographie, témoignage

Editeur : Le livre de poche

Nombre de page : 392

Prix : 7,90 €

Ce livre rentre dans le cadre de mon challenge Tour du monde des auteurs puisque l’auteur est pakistanaise.

J’ai mis un bon bout de temps à sortir ce livre de ma PAL. Après avoir feuilleter les quelques images à l’intérieur j’avais peur qu’une bonne partie du livre soit consacrée à la vie de Malala avant les talibans et qu’elle se concentre sur ces problèmes d’adolescente : disputes entre copines, etc…swatvalley_travelguide-pk-1

Grave erreur. C’est vrai qu’une grande partie du livre se passe avant l’arrivée des talibans dans sa région, le Swat, mais c’est une des parties les plus intéressante du livre. Elle nous y décrit sa vallée (qui a l’air super jolie, je vous met une photo), l’histoire de son pays, le parcours de son père et bien d’autres choses sans jamais être rébarbative.

J’ai appris énormément de choses et découvert des personnalités importantes comme Benazir Bhutto, première femme premier ministre d’un pays musulman qui a malheureusement été assassinée par les talibans.

J’admire énormément son courage et son intelligence, en fait c’est impossible de ne pas l’admirer ! C’est une jeune fille qui a eu la chance d’avoir un père qui l’a poussé à s’instruire, à penser par elle même, à dire ce qu’elle pense dans un pays où avoir une fille est considéré comme une honte et où celles-ci sont rarement scolarisées. C’est justement contre cela que se bat Malala. Elle a compris que l’éducation est à la fois l’arme la plus puissante et le cadeau le plus précieux qui puisse exister et qu’elle ne devrait avoir ni sexe, ni frontière.

malala-yousafzai-pictures-09Son récit prend une dimension particulière en cette période troublée que nous traversons. Les attentats qui font trembler l’Europe ces derniers mois ont été son quotidien pendant des années. Les talibans sont installés au Pakistan et y sèment la terreur, l’armée qui est sensé les combattre ne vaut pas beaucoup mieux qu’eux… Elle est très lucide sur les agissements du régime autoritaire et militaire, peut être en partie parce qu’elle a été aidé par une journaliste.

Malala est croyante, moi pas. Pourtant si il y a bien une religion que je respecte et la seule que j’accepte c’est celle qui prône l’amour des autres, quelque soit son nom. C’est celle que pratique Malala, la bonté et le sens du partage dont font preuve sa famille est d’autres habitants de sa région est éblouissante et difficilement comparable à ce que l’on trouve en Occident. J’aimerais tendre ce livre à tous ceux qui pense que l’islam est une religion de haine.

Ce livre devrait être lu par le maximum de personne, étudié dans les collèges, les lycées ! Tout d’abord parce qu’il est révélateur d’une situation internationale trop souvent ignorée, 50 millions d’enfants ne sont pas scolarisés dans le monde dont 32 millions sont des filles. Bien qu’il soit énorme cela reste un chiffre que l’on se contente de ranger dans un coin de notre mémoire. Malala elle, lui donne une réalité, un visage.

Malala YousafzaiLa seconde raison est que Malala est une jeune fille stimulante, elle croit en son combat, elle a soif de connaissance et de justice. On a cherché à l’intimider mais elle ne s’est jamais tue, bien qu’elle ai dû traverser d’horribles épreuve. Elle donne envie de croire en ses rêves, d’agir pour que le monde soit meilleur !

Après avoir regardé son discours aux Nations-Unis j’ai été émue à un point inattendu. Il y a également un documentaire tiré du livre qui s’appelle « He named me Malala » (je ne sais pas si il a été traduit en français) et je ne manquerai pas de le voir dans quelques temps !

Bref, vous l’aurez compris je vous recommande vivement ce livre ! N’hésitez pas à me dire si il vous tente ou si vous l’avez déjà lu 🙂

9/10

Publicités

17 réflexions sur “Parlons bouquin : Moi, Malala

  1. Je connais le personnage, forcément qui n’en a pas entendu parler, mais je ne sais pas y’a comme quelque chose qui me retient. J’ai le sentiment que Malala est un peu l’arbre qui cache la forêt, on se focalise sur elle, mais pas sur ce qu’il y a derrière (pays ravagé, lois humaines bafouées…). Enfin c’est une impression et je pense qu’il va falloir que je me mette sérieusement à ce bouquin.

    Aimé par 1 personne

        1. Oui c’est vrai je pense que c’est peut être parce que c’est plus facile de traiter un sujet « positif » que la dure réalité du Moyen Orient. Et si autant de gens se sont manifestés pour lui apporté du soutient c’est aussi pour se donner bonne conscience…

          Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s