Parlons bouquin : The Book of Ivy ou ma (re)découverte du YA

Titre : The Book of Ivythe-book-of-ivy-tome-1-the-book-of-ivy-581703-250-400

Auteur : Amy Engel

Genre : Young Adult, Dystopie

Pages : 342

Editeur : Lumen

Prix : 15 €

Résumé : Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.
Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.

Avant de partager mon avis avec vous il faut que je vous fasse un petit passage racontage de vie (je vous jure que c’est nécessaire ! ), c’est parti pour « Le Young adult et moi ». Ce genre a représenté la totalité de mes lectures jusqu’à mes 13 ans à peu près. En découvrant Carlos Ruiz Zafon j’ai commencé à me diriger vers des romans plus adultes. J’ai fini par plus ou moins bouder les livres jeunesses, ayant l’impression que l’on tournait en rond, que les auteurs se jetaient avec plaisir dans la facilité, etc… Evidemment je ne mets pas tout dans le même sac certains auteur créent des univers absolument magnifiques comme J.K Rowling, Christelle Dabos, Pierre Bottero et bien d’autre ! La blogosphère et Booktube ont petit à petit fini par me réconcilier avec le genre. J’ai donc décidé de m’y remettre tranquillement et je me suis tourné vers The Book of Ivy qui a reçu un franc succès depuis sa sortie. Voilà c’était la parenthèse « Le Young Adult et moi » 🙂 !

Et malheureusement.…j’ai retrouvé dans ce livre tout ce que je reproche au genre.

C’est simple j’ai passé les deux premiers chapitre à ronchonner intérieurement ! L’écriture est fade, sans style et composée essentiellement de dialogues (parce qu’il faudrait pas perdre le pauvre petit lecteur hein !). Les personnages sont stéréotypés, c’est dommage parce que Bishop a un certain charme mais il en aurait eu encore plus si il n’était aussi parfait, ça le rend totalement lisse ! Enfin, l’histoire se déroule sans surprises tout se passe exactement comme l’on pourrait s’y attendre en lisant le résumé. D’ailleurs au tour du résumé d’en prendre pour son grade, on nous vend une « histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle »…euh…non, clairement non, j’aurais même tendance à croire que l’on nous prend un peu pour des cons là…

Je me rends compte que les début de cette chronique est beaucoup plus négatif que ce à quoi je m’attendais (et oui, je me surprend moi-même) ! Mais bon il faut bien exorciser toute cette frustration avant de passer au positif. Parce que oui, il y en a. Au bout d’un moment j’ai fini par me dire « Bon, arrête de râler, prends le comme il est ». Et à partir de là j’ai commencé à apprécier ma la lecture ! Alors ce n’est pas un chef-d’oeuvre mais c’est quand même agréable à lire et les pages se tournent vite. La romance entre Bishop et Ivy n’est pas bien originale mais elle est mignonne comme tout et on finit par se laisser prendre au jeu.

En conclusion, c’est le genre de livre que j’aurais sûrement adoré il y a quelques années mais aujourd’hui j’en attends un peu plus pour dire d’un livre qu’il est vraiment bon. C’est dommage parce que l’histoire a du potentiel, un peu plus de travail sur l’écriture ne l’aurait rendue que meilleure. On passe néanmoins un bon moment et je lirai surement le tome deux mais cette fois sans regarder le résumé comme ça je ne pourrai pas dire que je n’ai pas été surprise !

6,5/10

Si vous avez des romans à me conseiller pour que le YA et moi continuions à nous apprivoiser n’hésitez pas !

 

Publicités

11 réflexions sur “Parlons bouquin : The Book of Ivy ou ma (re)découverte du YA

  1. Coucou,
    Vu les critiques que tu as eu envers ce premier tome, je te conseille de t’accrocher sur la première partie du deuxième tome quand tu le liras 😉
    Pour ce qui est des livres YA, j’en ai deux à l’esprit : Forbidden de Tabitha Suzuma, qui n’est malheureusement pas encore traduit en français, mais qui par son thème est bien plus mature que la plupart des YA et Phobos de Victor Dixen, qui lui peut souffrir de certains maux récurrents du YA mais c’est un peu une pépite au niveau de l’histoire.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour tes conseils 🙂 Ces deux livres sont déjà dans ma wish list et j’ai tous les deux hâte de les lire ^^ !
      Pour ce qui est de The Revolution of Ivy je pense que maintenant que je sais à quoi m’attendre ça passera mieux 🙂

      J'aime

    1. Je pense qu’il faut le lire en sachant à quoi s’attendre, pas de la la grande littérature mais une histoire qui se laisse lire. D’un côté tu ne perds pas grand chose parce ce que ça se lit vite maps de l’autre ce n’est peux être pas la peine de te forcer si ça ne t’attire pas 🙂 !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s